≡ Menu

Faut-il fuir les rencontres BDSM ?

On peut être tenté de se rendre à une rencontre BDSM, que ce soit par curiosité, par envie d’expérimenter de nouvelles choses. Mais sommes-nous toujours tentés d’y retourner ? Là est la question ! Certaines pratiques du BDSM peuvent se révéler assez dangereuses. Si on est nouveau dans le monde de la rencontre SM, il y a de fortes chances que l’on fuit après un premier essai. Il faut une bonne dose de sadisme pour demeurer dans ce milieu. De plus, il faut aussi veiller au choix des partenaires. Pour chaque pratique, il y a une technique bien spécifique à appliquer. C’est seulement ainsi qu’il sera possible d’éviter certains drames et déconvenues.

Rencontres sm

Dénichez une rencontre SM à proximité ?

A qui s’adressent les pratiques BDSM ?

Pour savoir s’il faut fuir la rencontre SM ou pas, il convient d’abord d’identifier les personnes qui peuvent être concernées par cette pratique. Il y a des gens que vous ne verrez jamais vouloir s’adonner à une rencontre sexe BDSM, tout simplement parce qu’ils ne peuvent ressentir du plaisir avec des pratiques similaires. C’est juste impossible pour elles. Tandis que pour d’autres, c’est comme cela qu’ils parviennent justement à prendre leur pied, en infligeant de la douleur physique à leur partenaire, ou à en ressentant. Ce sont ces individus qui ont besoin d’une rencontre BDSM.

Si également vous avez envie de pimenter un peu votre sexualité et que vous voulez des ressentis très forts, vous pouvez aussi vous adonner à cette pratique. Après tout, si cette forme de sexualité fait de plus en plus d’adeptes, c’est parce qu’elle garantit toujours d’intenses moments. À Paris, en France, on retrouve des milliers de gens qui disent ouvertement préférer les pratiques sexuelles sadomasochistes. Certaines l’assimilent d’ailleurs comme une orientation sexuelle à part entière. C’est pour vous dire que c’est une pratique qui réussit malgré tout à faire le bonheur d’un grand nombre.

 

Le BDSM est-il aussi dangereux qu’on le dit ?

Si vous êtes en train de poser cette question, c’est que certainement vous n’avez jamais essayé de vous initier à une seule pratique BDSM. Parce que si tel était le cas, vous ne demanderiez pas cela. Entre l’asphyxie érotique, le cock and ball torture, la flagellation, l’émétophilie, le Donkey Punch, le sodurètre, etc., le BDSM regroupe des pratiques assez incroyables. Certaines s’avèrent être plus dangereuses que d’autres. C’est pourquoi si vous êtes nouveau dans le domaine et que vous cherchez à faire une rencontre BDSM, prenez le temps de le préciser à vos futurs partenaires. De ce fait, ils pourraient opter pour des méthodes moins agressives, telles que la fessée par exemple, l’Ass to mouth, ou encore le feeding.

Il est important de bien connaître ses limites avant de se lancer dans une rencontre SM. Sans cela, vous pourriez regretter amèrement l’expérience. Si par exemple vous vous retrouvez en compagnie de personnes qui ne vous connaissent pas réellement (des personnes rencontrées sur les sites, dans des clubs, etc.), et que vous leur dites juste que vous vouliez du sexe BDSM, elles pourraient vous blesser. On aura beau mis en avant le côté excitant et intense de cette pratique, il n’en reste pas moins qu’elle peut se révéler assez dangereuse. En fin de compte, vous êtes le seul à savoir si vous devriez fuir les pratiques SM ou pas. Vous devez bien vous connaître, savoir jusqu’où vous pourriez aller. Suivant votre niveau, vous devez trouver des partenaires SM qui sont sur la même longueur d’onde, ou au moins légèrement plus expérimentés. C’est important.

Quelles sont les pratiques réellement dangereuses du BDSM ?

Il y a énormément de pratiques liées au BDSM. Certaines s’avèrent réellement dangereuses, comme les jeux électriques, la mise en scène avec couteaux, les jeux d’asphyxie, etc. On entend souvent des témoignages de brûlures, d’électrocution, d’asphyxie, de personnes qui se sont coupés. Les risques sont bien réels, vous devrez intégrer cela dans votre tête. Mais au moins, il y a des représentants de la communauté BDSM qui prennent toujours le temps de rappeler l’importance des mots dits « mots d’alerte ». Si lors de votre rencontre SM, vous avez l’impression à un moment que vous ne pouvez plus continuer, vous pouvez vous servir de signaux fixés par la communauté pour faire comprendre que vous voulez mettre un terme aux ébats.
C’est pourquoi lorsque vous êtes nouveau dans ce milieu, pensez à bien vous renseigner. La connaissance de ces signaux est primordiale, de même que le choix de partenaire (on vous le disait plus haut). Pour que votre rencontre BDSM se déroule dans les meilleures conditions, vous devez éviter les personnes très expérimentées et/ou qui présentent un degré de narcissisme élevé. Ces gens n’hésitent pas à faire preuve d’un sadisme sans pareil. Soyez donc vigilant dans vos choix.

Comments on this entry are closed.